Comme vous le saviez peut-être déjà, les sources de iPhone OS (le système d'exploitation de l'iPhone, dérivé de Mac OS X) avaient été brièvement diffusées sur les réseaux Usenet il y a quelque temps suite à une fuite.

Après des semaines de travail acharné en toute discrétion, certains ont réussi à recompiler et adapter l'ensemble pour le matériel embarqué par le Neo Freerunner et voici le résultat :


Le bureau de l'iPhone sur un Neo Freerunner !


Google Earth : pas encore parfait graphiquement mais l'essentiel est là.


Un jeu avec des des ours et des pingouins. Quelqu'un connaît son nom ?

D'après les premières informations, cette version alpha est encore très instable mais la plupart des fonctionnalités devraient être opérationnelles rapidement.

Au final, cela n'a rien de très surprenant puisque iPhone OS est la version pour processeur ARM de MacOS X, lui-même dérivé d'UNIX.
Et Openmoko a justement été conçu le Neo Freerunner sur une architecture classique (ARM également) afin de faire tourner des systèmes Linux.
Rappelons que Androïd a été porté sur le Neo seulement quelques jours après que Google ait publié le code source.

Les images .bin et .jffs2 pour flasher le Neo Freerunner avec iPhone OS sont déjà disponibles à partir de cette page mais elles risquent d'être retirées à tout instant !

En effet, contrairement à Android et les autres distributions Linux compatibles avec Openmoko, Apple n'a pas ouvert le code source de ses systèmes !
Les hackers ayant réussi ce petit prodige préfèrent donc rester anonymes pour l'instant (et on les comprend !) mais on connaît le nom assez original qu'ils se sont donnés : Fork Apple for Kindness Engineering !! (F::A::K::E!!).

EDIT : comme vous l'aviez deviné, il s'agit d'un poisson d'avril bien sûr.
Mais ça pourrait arriver quand même un jour ;-)