Présentation de la GUILDE

(hors d'œuvre)

La soirée a débuté, comme le veut la tradition, par une brève présentation de Guillaume ALLEGRE sur l'association GUILDE (acronyme récursif de : Guilde des Utilisateurs d'Informatique Libre du Dauphiné).

Guillaume ALLEGRE

Ce GUL Isérois a pour but de fédérer les utilisateurs d'informatique libre, en particulier du système GNU/Linux, ainsi que des autres systèmes d'exploitation libres. Son rôle est aussi de promouvoir l'usage des logiciels libres et des standards informatiques ouverts, notamment par des actions d'information et de sensibilisation, et l'organisation de manifestations. (extrait des statuts).

Parmi les activités phares on trouve :

  • l'organisation de conférences gratuites (1 par mois, entrée libre)
  • l'organisation d'ateliers pratiques (réservés aux membres)
  • les rencontres "first jeudis"
  • la présence sur les salons
  • une liste de diffusion assez active

Au passage, toutes les propositions de conférences, ateliers, rencontres ou autres sont les bienvenues, il suffit de le signaler la liste de diffusion ou le wiki.
Pour information, la prochaine conférence de la GUILDE concernera le projet Vortex (mardi 24 février, même heure même endroit, entrée libre comme d'habitude).

Présentation d'Openmoko

(plat principal)

Lucas BONNET, qui commence à être rompu à ce genre d'exercice (voir RMLL2008 et FML2008), nous a emmené dans le vif du sujet.

Lucas BONNET

Avec l'efficacité et la décontraction qui le caractérisent, il a détaillé :

  • Openmoko : le projet, l'entreprise et les produits
  • l'historique et le contexte du projet
  • le potentiel du neo freerunner
  • les activités de BEARSTECH autour d'Openmoko
  • les distributions Hackable:1 et SHR

Le tout en un temps record, une performance en soi qui nous garantissait plus de souplesse pour les démonstrations finales.
J'apprécie particulièrement la franchise de ses propos (pas de langue de bois !) qui permet d'appréhender toutes les difficultés rencontrées.
Cela met également en lumière le petit miracle que représente le freerunner et surtout le potentiel qu'il renferme.

Le diaporama utilisé est en pièce jointe au format pdf, en bas de ce billet.
Il est très complet et fort bien structuré, sa lecture est donc vivement recommandée.

Présentation de la communauté

(accompagnement)

En complément de l'intervention précédente, venait ensuite une présentation des communautés, et en particulier la communauté Francophone ;-)

Johann SUHM

En résumé, les sujets abordés étaient :

  • la communauté internationale
  • les autres communautés non-anglophones
  • la communauté francophone (historique, statistiques, réalisation, ...)
  • les objectifs

L'idée générale était de démontrer à quel point la communauté est cruciale pour le projet Openmoko et ce qu'on peut faire pour l'aider.
Là aussi, les diapositives sont en pièce jointe en bas de ce billet.

Démonstrations

(dessert)

Ce n'était pas prévu à l'origine, pas vraiment organisé et encore moins répété mais nous avons pu faire des démonstrations avec la complicité de Manu.
Une webcam branchée sur le portable, un coup de guvcview et c'est parti !

(NON le pull n'est pas fourni avec le neo et NON ce n'était pas prémédité !)

Nous n'étions pas trop de 3 cerveaux, 6 mains et surtout 3 freerunners pour donner un aperçu de :

  • Om2008.12
  • QtExtended
  • SHR
  • Android
  • applications PIM : dialer, contacts, agenda, messages
  • TangoGPS
  • Gwaterpas
  • Sudoku
  • Terminal
  • etc ...
(J'offre l'apéro à qui devinera l'origine de la boite recouverte de scotch gris à laquelle est fixée la webcam !)

Effet démo oblige, il y a eu quelques cafouillages.
Notamment avec le jeu Numpty Physics qui a refusé obstinément de se lancer !
Dommage que la technique webcam + vidéoprojecteur dégrade autant l'image, cela ne reproduit pas la qualité exceptionnelle de l'écran du freerunner.
Mais dans l'ensemble, cette partie était très amusante et je pense qu'elle a été bien appréciée du public.

Parmi les nombreuses questions, beaucoup étaient pertinentes.
Mais je n'ai pas la présence d'esprit de les noter.
Je propose donc à ceux qui étaient présent de compléter la page dédiée sur le wiki avec leurs notes.

Suite au bar

(digestif)

Traditionnellement, les discussions se poursuivent au-dehors jusqu'à une heure avancée de la nuit.
Mais vu la température relativement basse, nous nous sommes réfugiés (en comité réduit) dans un snack / bar pour finir la soirée.

Les pâtisseries étaient bonnes et les conversations passionnées.
Peut-être même que certaines idées lancées à cette occasion se réaliseront un jour, qui sait ... (usages en entreprise ou domaine médical par exemple).

Fait marquant : Nympty Physics s'est enfin décidé à fonctionner !
Et Guillaume est tombé sous le charme de ce jeu étonnant.

Conclusion

Malgré les démonstrations un peu chaotiques, les cafouillages inévitables et des détails perfectibles, le bilan de la soirée est très positif.

J'espère que nous avons été assez convaincants pour inciter à venir s'impliquer dans la communauté francophone et les développements autour d'Openmoko ou encore les activités de la GUILDE. :-)

Un grand merci à Lucas pour son intervention, Guillaume pour l'organisation, Mangr pour le coup de main et à la charmante photographe pour avoir accepté de couvrir l'événement.

PS : rendez-vous au prochain "first jeudi" de la GUILDE le 5 février.