Pour qui le « libre » est un concept idéal, le Freerunner est un téléphone providentiel car libre à 99%, libre de tout opérateur, libre d'y installer tout ce que l'on veut mais surtout techniquement très complet vis à vis de la concurrence.

Le prix de l'appareil peut rester une contrainte me direz-vous. Il faut garder à l'esprit que cet appareil n'est pas sponsorisé par un opérateur qui vous le fait payer en 24 mois ! Un iPhone par exemple coûte le même prix à produire, mais est vendu plein pot bien que l'opérateur (exclusif au passage, vive la liberté !) se sucre amplement sur le forfait … qui porte bien son nom du coup...

Regardons plutôt le matériel embarqué dans cette petite machine : un GSM tri-bande, deux accéléromètres, un écran tactile haute définition, un GPS, une puce Wifi, une puce Bluetooth …que demander de plus ? En soi : tout autant d'idées possibles pour s'en servir, on ne peut qu'être rêveur !

Et imaginons ensuite une communauté de 20 000 personnes qui proposent leurs idées, dont une bonne partie qui les développent et quelques entreprises pour épauler ces concepts, les limites sont en train de tomber ! Ajoutons (encore ! encore !) toute la communauté Linux autour de ce petit microcosme, dont le Freerunner profite de toutes les améliorations (certaines distributions utilisent un noyau qui date de moins d'une semaine).

Et j'entends déjà certains s'étonner que sur certains forums le téléphone n'est pas stable, qu'il y a de l'écho, que l'autonomie laisse à désirer... Oui, effectivement quelques petit soucis de jeunesse peuvent encore se présenter. Mais toutes les problèmes sont listés, connus et en cours de résolution. Je peux même vous dire que certains nouveaux apparaîtront avec le temps, que vous allez peut-être même en découvrir vous même, et aussi, en résoudre ! Il y a bien plus d'idées dans 100 000 têtes que dans 1 non ?

A titre d'expérience personnelle, je me sers du Freerunner en téléphone de tous les jours; je teste de temps en temps les nouvelles distributions, j'essaie de le régler selon mes besoins et envies et je participe à son évolution et promotion. Je ne vous cache pas que j'ai également un téléphone finlandais dans mon autre poche, qui ne fait 'que' téléphone de secours.

Pour conclure, en revers du prix (qui n'aura de cesse de baisser on peut l'imaginer), le Freerunner profite d'une évolution permanente, et très rapide. Une telle vitesse, une telle communauté font que l'on reste tolérant sur ces quelques petits hic. C'est l'une des force du libre en général, qui est ici au service, et c'est nouveau, de la téléphonie. Si ce billet ne vous a pas convaincu de sauter le pas, j'espère qu'il vous aura au moins donner envie de suivre son aventure...