Introduction

Pour ne rien vous cacher, ce billet est en préparation depuis longtemps.
L'objectif était de produire quelque chose d'assez précis sans trop entrer dans les détails techniques afin de rester accessible à tous.

Mais cet exercice est devenu très périlleux pour plusieurs raisons :

  • les nouveautés et développements se succèdent à un rythme effréné
  • je n'ai pas le quart du temps qu'il faudrait pour tout tester et écrire une description complète (qui serait de toutes façons très vite obsolète).

Aussi je me contenterai d'énumérer les distributions trouvées avec une brève description et des liens pour approfondir le sujet (sur les illustrations aussi).
Il y a certainement quelques erreurs, merci de les signaler en commentaire.

Les distributions d'Openmoko

Depuis le début du projet, Openmoko a tâtonné dans plusieurs directions pour affiner ses choix de développement.

L'explication est simple : c'était la première fois que quelqu'un se lançait à fabriquer un matériel ouvert couplé à des logiciels libres dans le milieu hyper-fermé et ultra-concurrentiel de la téléphonie mobile.
Ils avançaient donc en terre inconnue et cela a conduit vers plusieurs distributions assez différentes.

Om2007.1


(crédit : Lorphos)

La première distribution crée à l'origine pour le Neo1973 n'est plus du tout développée.
Mais il est encore possible de la reconstruire en partant de zéro.

Om2007.2

Seconde distribution développée par Openmoko pendant l'année 2007, elle n'est plus supportée officiellement mais toujours maintenue par une communauté d'adeptes.

Om2008

Nom de code : ASU (April/August Software Update)

Cette distribution marque un virage important (tant en apparence qu'en profondeur) dans l'avancement du système d'exploitation du Neo Freerunner.
C'est la version développée actuellement par Openmoko.

Le rythme de sortie est plus fréquent et numéroté en fonction du mois :

  • Om2008.8 est sortie le 8 août 2008 (8/8/2008 !)
  • Om2008.9 est sortie le 19 septembre 2008

Une Om2008.11 devrait voir le jour prochainement en apportant encore pas mal d'améliorations.

FSO

FSO est l'abréviation de FreeSmartphone.org.

Ce n'est pas une distribution en soi mais plutôt un projet concernant les couches intermédiaires entre le noyau et les applications graphiques (via Dbus).
L'objectif est d'intégrer cette technologie à la distribution Openmoko lorsqu'elle sera arrivé à maturité.
Cependant, il existe une distribution construite autour de FSO pour démontrer le concept (Voir la page OpenmokoFramework du wiki officiel ou http://trac.freesmartphone.org).

Les distributions Communautaires

Elles sont développées (ou portées sur le Neo) par de vrais passionnés : chapeau bas !
Si l'une d'elles vous motive particulièrement, contactez son auteur sans attendre : toute aide sera la bienvenue !

FDOM


FDOM est maintenue par David Samblas et signifie "Fat and Dirty OpenMoko".

Elle se compose d'une Om2008 à laquelle ont été ajoutées un maximum d'applications et de correctifs ainsi que quelques améliorations "maison" comme un système de sous-menus et un script de mise à jour.

SHR

SHR signifie Stable Hybrid Release.
Le but de cette distribution communautaire est de réaliser une bonne combinaison de Om2007.2, Om2008 et FSO.

Autrement dit, reposer sur la fiabilité de la pile FSO en y ajoutant, via une architecture modulaire, les interfaces existantes pour Om2008 et OM2007.2 dans une image système stable ... "Et le tout avec une UI et un thème qui roxe sa maman, wesh cousin !" (dixit Ainulindale, Leader du projet).

Une pré-version est disponible pour tests seulement en attendant une version déclarée stable.

Debian

Qui ne connaît pas Debian ?

La célèbre distributions Linux a été portée sur Neo Freerunner depuis le mois d'août 2008.
Modulaire, elle fonctionne très bien avec le bureau xfce et Matchbox (comme ci-dessus) et la partie téléphonie s'utilise avec zhone.

Son installation peut se révéler ardue, à réserver aux inconditionnels de la ligne de commande pour le plaisir de taper "apt-get install". :-)

Gentoo

Debian vous parait encore trop triviale ? Vous aimez compiler sur tout support ? Alors Gentoo est faite pour vous ! ;-)

J'avoue que je ne connais pas grand chose sur celle-ci aussi je préfère vous renvoyer vers sa page sur le wiki officiel.

Pyneo

Je ne suis pas sûr que pyneo corresponde à la définition de ce qu'est une distribution.
Mais le concept est intéressant : il s'appuie sur plusieurs technologies (OpenEmbedded, D-Bus, Glib, enlightment et python) et fournit un ensemble de services (démons) pour constituer une interface graphique simple et efficace.

Il est difficile de deviner vers quoi ce projet va évoluer, mais il méritait d'être mentionné. A suivre, donc.

DeforaOS

Cette distribution développée par Khorben est en phase de conception mais il a partiellement porté une version sur le Neo Freerunner.

Elle serait basée sur un micro-noyau et aurait pour ambition le développement d'un système embarqué optimisé en faisant table rase de l'historique que peuvent avoir les solutions actuelles.

Hackable1

Hackable1 est un projet de distribution communautaire initié par Bearstech et piloté par Marcus Bauer (également auteur de TangoGPS).

Destinée aux appareils mobiles ouverts comme le Neo Freerunner, elle se base sur Debian et met en oeuvre les principes de Gnome Mobile.

Les autres éditeurs

Plusieurs sociétés (ou acteurs institutionnels) se sont impliqués dans la développement de solutions logicielles ou matérielles pouvant fonctionner avec les produits Openmoko.

RunningBear

Convaincu par les concepts proposés dans DeforaOS, Bearstech a employé son développeur pour travailler sur ce nouveau projet.

RunningBear sera basé sur un noyau Linux ou BSD, avec une refonte complète du système d'exploitation en vue de répondre aux problématiques de sécurité et de confidentialité.
Le principal objectif est de repenser efficacement la manière dont un OS embarqué doit travailler, pour éviter les couches logicielles superflues (souvent héritée des décennies précédentes) qui consomment inutilement les ressources des appareils mobiles.

Qtopia

Qtopia est une distribution de l'éditeur Qt Software (ex-Trolltech, racheté par Nokia en juin 2008) orientée téléphonie et conçue à l'origine pour le Greenphone puis adaptée pour le Neo17973 et le Neo FreeRunner.

2 versions co-existent :

  • Qtopia 4.3.2 (sortie le 29 août 2008)
  • Qtopia 4.4 également appelée QtExtended (sortie le 3 octobre 2008)

Voir la page de Qtopia sur le wiki officiel pour en savoir plus.

Poky Linux / Sato

Poky Linux supporte le neo1973 et provient de l’éditeur britannique OpenedHand.
Ce dernier, connu pour avoir créé le gestionnaire de fenêtres Matchbox a récemment été racheté par INTEL pour travailler sur le projet MobLin.

Sato est le nom de leur pile d'applications PDA/Smartphone simples et rapides basée sur GTK+.

Neopwn

C'est une distribution embarquée dédiée à l'audit réseau.
Basée sur une Debian dont le noyau, les modules et l'interface ont été personnalisés, elle intègre un maximum d'outils de pénétration et de tests.

NeoPwn est commercialisée sous forme de packs incluant au minimum une carte microSD avec la distribution pré-installée, une documentation, un DVD de restauration et une assistance technique.
Plusieurs tarifs existent selon la taille de la carte et les options choisies :

  • pack carte : à partir de $79
  • pack carte + matériel (adaptateurs + carte wifi externe) : à partir de $219
  • pack carte + matériel + Neo Freerunner : à partir de $699

OpenMoKast

OpenMoKast n'est pas exactement une distribution mais plutôt une adaptation matérielle et logicielle afin de transformer le Neo Freerunner en récepteur temps réel de données radiodiffusées (radio, vidéos, services, etc ...).

Pour citer cet excellent article du Centre de Recherche sur les Communications du Canada :
Une suite logicielle complète a été développée au CRC et intégrée pour contrôler un récepteur externe et décoder ses divers services tels que DAB, DAB+, DMB, Slideshow, Visual Radio and Journaline. De plus, un boîtier s'attachant au dos du FreeRunner a été produit afin d'y loger le récepteur de type USB et son antenne.

Android

Comme vous le savez (a moins d'avoir vécu en ermite jusqu'à aujourd'hui), Android est la distribution développée par Google et son Open Handset Alliance.

Depuis que le code source a été ouvert, plusieurs personnes (comme Ben Leslie, Sean McNeil ou la société Koolu ) s'efforcent de le porter sur les plates-formes matérielles d'Openmoko.

Ainsi, les premières adaptations d'Android apparaissent pour le Neo1973 et le Neo Freerunner.

Mais il reste encore du chemin à parcourir, notamment la création d'un clavier virtuel (ce qui s'annonce complexe).

Un foisonnement bénéfique ?

A voir ce nombre de projets parallèles (et cette liste n'est pas exhaustive), on peut en effet craindre une dispersion des énergies.
Mais je pense que ce foisonnement est inévitable à chaque fois qu'une nouvelle porte s'ouvre vers le monde du Libre et c'est aussi ce qui fait la richesse de cet univers.

Même si cela peut parfois nuire à l'efficacité, la diversité est motivante et enrichissante : chacun veut avancer plus vite que l'autre et les meilleures idées seront reprises par la communauté.
Il est de toutes façons impossible de forcer tous les développeurs enthousiastes à coder pour un projet unique et une seule orientation ;-)

De plus il y a des types d'utilisateurs très différents, pour lesquels il est utile d'avoir un éventail de solutions : des plus originales aux plus classiques (pour ne pas dire rassurantes). Ainsi chacun pourra choisir celle qui lui convient le mieux.

C'est ce qui se passe avec les distributions GNU/Linux sur les PC, ici le schéma se reproduit (à une échelle différente toutefois).

Contribuez !

Toutes ces distributions (ou presque) sont ouvertes aux contributions et n'attendent qu'un coup de main de votre part.

Il faudrait également compléter la page Choisir sa distribution.
L'idée est que chacun puisse trouver rapidement la solution la plus adaptée à ses besoins. Mais de nombreuses informations et captures d'écran manquent encore.

Enfin sachez qu'il existe aussi un comparatif des distributions majeures à mettre à jour sur le wiki officiel.

Le futur ?

Les distributions existantes vont continuer à se consolider, certaines devraient fusionner (comme FSO et Om2008), quelques unes vont peut-être disparaître et d'autres vont sûrement naître.

Pourquoi pas les traditionnelles Ubuntu, Fedora et Mandriva qui lorgnent de plus en plus du coté de la mobilité ?
Ou des moutures issues d'autres acteurs comme LiMo, MobLin, Symbian Foundation, Maemo, PALM, ALP, ... ?

L'avenir promet d'être intéressant :-)