Ce n'est pas qu'un téléphone ...

Tout d'abord, je pense qu'il est très réducteur de considérer le Neo FreeRunner comme un simple téléphone car c'est en réalité beaucoup plus que cela. Cela reviendrait par exemple à considérer un ordinateur portable comme simple cadre photo : il sait le faire, mais c'est  dommage de se limiter à cet usage.
Essayez donc d'oublier ce que vous savez (désapprendre ce que tu as appris, tu dois ! :-)), ouvrez votre esprit et imaginez ...

  • Imaginez que vous arriviez à assembler un ordinateur (avec un processeur ARM) intégrant des fonctions GSM, GPRS, GPS, Wifi, Bluetooth, port USB host mode, écran tactile 640x480 pixels, ... le tout en n'utilisant que des composants ouverts.
  • Maintenant, imaginez que vous arriviez à faire en sorte qu'il tienne dans la poche et ne pèse que quelques grammes.
  • Puis imaginez que vous construisiez un système d'exploitation embarqué complet de zéro ("from scratch") assorti de logiciels libres divers et variés.
  • Enfin imaginez que tout cela soit fait dans un esprit d'ouverture afin que chacun puisse créer des applications et personnaliser son appareil.

Relisez les mots soulignés ci-dessus : c'est ça le projet Openmoko ! (exit l'iPhone).

... c'est un ordinateur mobile ...

En conséquence, je trouve que tous les termes inventés jusqu'à présent (smartphone, PDAphone, ordiphone, netphone ...) ne conviennent pas au Neo FreeRunner et contribuent à focaliser l'attention sur la partie téléphonie, à tort .
J'avais d'ailleurs lancé un appel pour lui trouver une autre dénomination : ni ordinateur portable ni simple téléphone mobile, appelons-le "ordimobile" pour faire court (en attendant mieux).

... au juste prix ...

Je suis d'accord, 320€ ce n'est pas donné. Mais comparons ce qui est comparable : les prix affichés sur les panneaux publicitaires déduisent une subvention de l'opérateur (en échange d'un forfait plus cher et avec engagement de durée bien sûr !) ce dont le Neo FreeRunner ne bénéficie pas.

Lorsqu'on regarde le prix des téléphones "nus" (sans abonnement), la balance s'équilibre bien mieux : la plupart des smartphones avec wifi + GPS + écran tactile dépassent les 300€ allant même jusqu'à plus de 600€ pour un iPhone sans abonnement et non vérrouillé à l'opérateur ("désimlocké") !

... ouvert (donc sans limites) ...

Ce qui fait réellement la différence entre un Neo FreeRunner et le reste des appareils mobiles est encore une fois son esprit d'ouverture.

Quel autre appareil permet d'aller aussi loin dans la personnalisation ?
Il manque des applications ? développez-les !
Le système d'exploitation ne vous plaît pas ? Installez-en un autre !
Vous avez les moyens de modifier la coque ou l'électronique ? On vous donne les schémas !
Toutes les données sont publiques (seule la partie GSM n'en pas ouverte pour des raisons légales).

L'essentiel est de comprendre que ce principe n'a que notre imagination pour limites !

Il n'y a qu'à voir cette page du wiki pour se rendre compte des multiples usages possibles : PDA, GPS, console de jeu, Télécommande, etc ...
Bien sûr il reste la limite des ressources matérielles, mais GNU/Linux et les logiciels libres embarqués ont souvent démontrés qu'elle peut être surpassée.

Puisqu'on parle de hardware, dans la famille des reproches du genre "il manque ceci, il manque celà, ..." :

  • il n'y a pas de 3G+ : c'est un choix puisqu'il n'y a pas de solution libre dans ce domaine à ce jour
  • il n'y a pas d'appareil photo : ce n'est pas une grosse perte car une taille réduite se prête mal à l'intégration d'une optique de qualité et c'est pourtant ce qui compte le plus (quel que soit le nombre de pixels du capteur derrière)

Et peut-être que tout cela viendra dans la prochaine plate-forme matérielle GTA03 ? (Mais quel impact sur le prix ?)

En attendant je rappelle qu'avec la fonction hôte USB ("Host Mode"), les possibilités du Neo FreeRunner peuvent être étendues à l'infini grâce à l'immense gamme de périphériques USB existants à ce jour - y compris clé 3G ou webcam !
Il suffit que quelqu'un "mette les mains dans le cambouis" pour adapter les drivers et logiciels existants ;-)

... et en évolution constante.

Je suis toujours étonné de constater que certains ne pardonnent pas au projet Openmoko ce qu'il trouvent normal sur leur propres ordinateurs !

Vous êtes peut-être en train de lire ce texte grâce à un navigateur libre qui a un jour été en phase alpha et plantait allègrement dès qu'on le regardait un peu trop fixement - ce qui ne vous empêchait pas de vous extasier devant les progrès de son développement jour après jour.

Peut-être même avez-vous connus la divine époque où utiliser une distribution Linux sur PC, ça se méritait ! A grands renforts d'acharnement thérapeutiques sur le noyau et au prix de nombreux bugs et dysfonctionnements que l'on décidait finalement de tolérer, par conviction parce que, quand même, c'est beau les logiciels libres !

Alors vous comprendrez ce que je veux dire : maintenant que la plate-forme matérielle est stable (GTA02v5 ou v6) il faut laisser du temps pour stabiliser la partie logicielle. N'oublions pas que le système d'exploitation actuel (Om2008.9, nom de code ASU) a connu ses premières lignes de code il y a moins de 6 mois !

Même si l'échelle de temps est différente, nous pouvons faire le parallèle avec Linux commençant timidement à se diffuser en 1996.
Là c'est un ensemble matériel ouvert + logiciels libres qui fait ses premiers pas dans l'univers très fermé et extrêmement concurrentiel de la téléphonie et des applications mobiles.

Certains choix sont peut-être discutables mais il ne faut pas pour autant décourager les développeurs (et les acheteurs potentiels) alors que les améliorations vont bon train.
Pour autant, toute critique peut être bonne à prendre si elle est constructive.
Et si vous souhaitez réellement que les choses avancent encore plus vite (ou différemment ?), le mieux est encore de participer ! :-D